About Us

Opened in 2019, Galerie Heimat is a contemporary art gallery in Saint-Rémy-de-Provence run by German-French couple Alexandra and Alexis Chiari.

“L’autre visage” / Juliette LEMONTEY

19.06 — 15.07.2021

Les toiles de Juliette Lemontey nous traversent, sondes lancées vers l’étonnement d’un visage enfui, feuille de route d’un voyage antidaté, antidote à l’oubli.

Comme une réalité buveuse d’encres, de pigments, à laquelle il ne faudrait laisser qu’une part de soi, de l’autre représenté… Effacer ou atténuer certains traits, pour que le Temps ne puisse plus venir les troubler, les faire dévier de leur cours, les ternir, les tarir ou les jeter dans la mémoire-mer… Ne pas les noyer, les diluer, mais les préserver, les garder en soi dans un en-deçà du regard… Ne plus être tracé… Pouvoir se perdre… Embrasser ces corps-visages comme des sculptures lavées par dix mille pluies au milieu d’un champs, mais vivantes encore, consistantes… Perception d’une diversité éternelle…

Les toiles de Juliette, passerelles entre des histoires devinées, des liens tissés. On interroge la source, la part auto-portée, cette fidélité à l’altérité qui advient, devant nous, quelle mélancolie elle génère, quelle énergie fiévreuse, quel souvenir intime dans la masse de cheveux chambre noire, puits de lumière, quelle photographie, peut-être, a pu s’absenter dans une silhouette saisie, en plongée, ou à hauteur de nuque.

Offrir sa nuque, son dos, est-ce demander à l’artiste de voir cette petit chose absente qu’on nomme « enfance » ? Juliette la voit, l’oublie, la re-voit. Voir avec elle, c’est participer à un trouble, une vibration. Devenir à notre tour le modèle, le sujet d’un désir, s’inventer, s’inviter à se retourner, s’adosser à la toile pour y entrer, à reculons, s’y retrouver. C’est se voir offrir une « pleine épure », redécouvrir la coexistence en nous de plusieurs êtres au monde masculins et féminins vierges et parcheminés dont nous sommes les éternels enfants.

Les toiles de Juliette racontent des histoires infinies, d’individus, de couples, de familles, laissent deviner le palimpseste d’un souvenir sous le présent calmement affirmé des modèles, des motifs délicats ou ardents. Elles nous rendent, dans cette époque de distanciation forcée, à la contiguïté, à la continuité, au contagieux, au contingent, au continent de l’Autre, terre toujours inconnue.

Stéphane Padovani, écrivain