29 juin – 31 juillet 2019

Sa peinture explore des paysages mouvants où se dessinent des silhouettes végétales fragiles et épurées. Dans ses tableaux se reflète l’évanescence d’un instant entre éclosion et dépérissement avec une précision et une poésie qui évoquent les haïkus japonais.

 

Alexandra Chiari